Le chien figure au troisième rang des animaux domestiques les plus appréciés des Français. Fidèle ami de l’homme, avoir un chien à sa garde soumet son propriétaire à un grand nombre de responsabilités. Hormis le toit, cet animal de compagnie a besoin d’un suivi médical strict pour rester en pleine forme. Son propriétaire doit lui faire vacciner et lui apporter tous les soins médicaux dont il a besoin si jamais il tombe malade. D’où la nécessité de souscrire à une assurance chien.

La nécessité de souscrire à une assurance chien

assurance chien

Pour préserver la santé de l’animal

Comme tous les êtres vivant, la vie d’un chien est loin d’être un fleuve tranquille. Les accidents et les maladies peuvent survenir à un moment de sa vie. Cela implique des frais vétérinaires qui peuvent revenir assez chers pour son propriétaire. La souscription à une assurance chien reste le meilleur moyen pour subvenir aux frais de soin de cet animal de compagnie. La prise en charge de la compagnie d’assurance permet d’alléger les charges financières liées aux frais de soins et aux médicaments de l’animal. En général, une assurance chien couvre les dépenses attribuées aux soins de l’animal durant la validité du contrat.

La responsabilité civile du propriétaire

Selon l’article 1243, ancien article 1385 du Code civil, c’est le propriétaire de l’animal ou celui qui s’en sert qui est responsable du dommage que l’animal pourrait causer. En général, c’est la garantie responsabilité civile qui couvre les dommages causés par l’animal. Pour les propriétaires de chien qui sont protégés par une assurance responsabilité civile, cette garantie fait partie du contrat d’assurance habitation. Si ce n’est pas le cas, le propriétaire doit souscrire à une assurance chien spécifique ou à une garantie dédiée comme la garantie tous risques mobiliers. En général, cette assurance responsabilité couvre tout accident matériel ou corporel causé par l’animal.

Comparateur assurance chien

Comment fonctionne l’assurance chien ?

mutuelle pour chien

Les compagnies d’assurances proposent plusieurs formules d’assurances chiens. Les tarifs assurances chiens varient selon le niveau de prise en charge recherché par le propriétaire. Dans la plupart des cas, un tarif plus cher permet de rembourser la totalité de la facture de soins et un tarif moins cher ne prend en charge qu’une partie des frais. Toutefois, il faut prendre le temps de vérifier la prise en charge de l’assureur avant de signer le contrat. Il ne faut pas non plus oublier que le montant de remboursement annuel est souvent plafonné par les compagnies d’assurance. Cela fait partie des éléments à prendre en compte avant la souscription.

Voici les garanties offertes par l’assurance chien :

  • frais de consultation chez le vétérinaire,
  • frais des médicaments,
  • prestations nécessaires pour un animal accidenté,
  • frais d’hospitalisation,
  • frais relatifs aux obsèques lors du décès de l’animal.

Les spécificités d’un contrat assurance chien

Comme les autres contrats d’assurance, l’assurance chien a aussi sa particularité. Hormis les garanties offertes, il faut aussi le prendre en considération pour bénéficier de la meilleure offre sur le marché.

Délais de carence assurance chien

Lors de la signature du contrat, un délai de carence est imposé par l’assureur, selon l’âge et l’état de santé en général de l’animal. Si l’animal tombe malade ou en cas d’accident durant cette période, son propriétaire ne bénéficie d’aucun remboursement. Pour la compagnie d’assurance, ce délai de carence permet d’éviter les fausses déclarations du propriétaire. C’est pourquoi, le propriétaire de l’animal doit présenter un certificat d’examen de santé de l’animal au moment de la souscription. Ce délai varie selon le type de couverture : 48 heures à 7 jours pour un accident, 45 jours pour une maladie et 120 jours pour une intervention chirurgicale causée par une maladie.

Souscrire à une assurance chien – l’influence de l’âge de l’animal

Presque toutes les compagnies d’assurance prennent en compte l’âge de l’animal. Les propriétaires des chiens trop jeunes, trop vieux ou des chiens dangereux ont très peu de chance de trouver un assureur. Certains assureurs préfèrent même résilier le contrat quand le chien atteint un certain âge à cause de risque de maladie qu’il court. Hormis l’âge du chien, une mutuelle pour chien peut aussi comporter des exclusions. Cela concerne les pathologies héréditaires et congénitales. Il y a également un autre élément clé à prendre en compte. C’est la franchise qui correspond à la somme non remboursée par la compagnie d’assurance. Il en existe deux types dont la franchise annuelle et la franchise par acte. Cette franchise doit figurer dans le contrat.

Que faire pour bénéficier d’un meilleur tarif assurance chien ?

mutuelle santé chien

Puisqu’il n’existe aucun tarif conventionnel, les compagnies d’assurances proposent des tarifs variés pour l’assurance chien. Le tarif varie en fonction de l’étendue de garantie proposé. D’autres critères entrent également en compte à savoir l’état de santé, l’âge, la race et la catégorie du chien. Le taux de remboursement et le plafond de remboursement annuel agissent également sur le tarif assurance chien. Les comparateurs en ligne peuvent aider chaque propriétaire à bénéficier d’un contrat d’assurance adapté à son budget et à l’état de santé de son chien. Les comparateurs en lignes sont gratuits, accessibles à tout moment et sans engagement.

Comment bénéficier du remboursement de son assureur ?

assurance pour chien

Pour se faire rembourser après un accident, maladie ou autres soins apportés à son chien, il suffit de remplir la feuille de soins fournie par la compagnie d’assurance. Il faut également demander au vétérinaire d’établir une facture. Ce sont les deux documents nécessaires, à envoyer auprès de la mutuelle. En général, le remboursement se fait dans un délai de quatre à dix jours après la réception du dossier. Il faut préciser que la durée d’une assurance chien est de un an. Au cours de cette période, le propriétaire de chien assuré peut résilier le contrat. La résiliation doit se faire auprès de la compagnie d’assurance animalière, dans le respect des clauses stipulées dans les conditions générales du contrat. Outre que le propriétaire, l’assureur a aussi le droit de résilier le contrat pour non-paiement de la police d’assurance, fausse déclaration du propriétaire ou refus de réaliser un contrôle médical de son chien.

Comparateur assurance chien